Real Madrid – Carlo Ancelotti remet l’agent de Gareth Bale à sa place

baleCarlo Ancelotti, le coach du Real Madrid a recadré l’agent de Gareth Bale, d’après qui le Gallois ne bénéficierait d’un bon traitement de la part de ses partenaires.

Eviter de créer le malaise au sein de l’effectif…

Carlo Ancelotti ne souhaite pas qu’on attise le feu à nouveau autour de ses joueurs. Le coach du Real Madrid qui se trouve dans une fin de saison agitée a dont démenti avec vigueur les propos émis par l’agent de Gareth Bale, mardi lors d’une conférence de presse « il ferait mieux de se taire. J’ai du mal à comprendre ce qu’il a voulu dire parce que Bale est heureux au Real Madrid. ».

On peut dire que Jonathan Barnett a compris. Samedi, il dénonçait dans les colonnes du Telegraph les difficultés que rencontre Gareth Bale cette saison « Les critiques ne savent de quoi ils parlent quand ils attaquent Gareth.

Le Real doit s’arranger à lui passer plus le ballon et le laisser montrer de quoi il est capable. Il sera le meilleur joueur du Real Madrid quand ses coéquipiers travaillerons avec lui et l’aideront ».

L’agent de Bale n’est jamais venu assister à un entrainement…

Ce qui n’a pas plu à Carlo Ancelotti, car cette sortie pourrait mettre à mal son équipe et bien sûr créer une dislocation de l’effectif.

« L’agent de Bale n’est jamais venu assister à un entrainement n’a aucune connaissance des relations qu’entretient Bale avec ses coéquipiers, répond le technicien italien. Bale apprécie ses partenaires et c’est la même chose pour ses coéquipiers ».

Certaines personnes parlent tellement….

La sortie de Jonathan de Barnett était motivée par la demi-finale allé de Ligue des champions face à la Juventus indiquant que Bale était l’un des joueurs les plus actifs avec 113 mètres parcourus par minute, mais il n’a touché le ballon qu’à 32 reprises.

L’agent du gallois a déclaré que le joueur n’a pas voulu se plaindre auprès de son coach afin de ne pas créer de conflit. Pour Ancelotti, Bale est un bon joueur, mais dans ce monde, certaines personnes parlent tellement qu’elles se trompent ».