Nadal fait mieux et annonce les couleurs pour le Roland Garros

nadRafael Nadal accède aux quarts de finale. Il a éliminé l’américain John Isner en deux sets, 6-4,6-4. Il jouera contre le gagnant du match entre Stan Wawrinka et Dominic Thiem.

Rafael Nadal a inauguré les 8e de finale ce jeudi à Rome. Présent dès midi sur le central, le majorquais fut le premier à obtenir une qualification pour les quarts de finale du Masters 1000 de Rome en battant en deux sets John Isner (6-4,6-4). Une rencontre solide au cours de laquelle l’espagnol a convaincu. D’ailleurs, il veut tenter de retrouver sa confiance lors de ce tournoi avant d’attaquer le Roland Garros.

On peut dire que Nadal a réalisé son meilleur match de la saison sur terre battue face au grand serveur américain. Il a souvent éliminé son adversaire en cinq manches, mais cela ne se faisait pas sans difficulté. Rappelons qu’au Monte-Carlo il avait battu Isner en trois manches. Cette fois ci il s’est défait d’Isner en deux manches et son investissement dans la rencontre augure quelque chose de bon.
Celui-ci est surtout redevenu constant et efficace avec son coup droit qui n’a épargné aucun de ses adversaires.

Isner et ses 86 jeux

Raphael Nadal a profité d’un retour de coup droit pour faire un break décisif à 4-4 dans le second set avant de terminer dans la foulée sur sa mise en jeu. Au cours de la première manche, Rafa avait récupérer le service de l’américain dans la cinquième manche après avoir manqué une première occasion à partir du premier jeu du match pendant lequel il avait mené 0-40. Un exploit insignifiant car Isner est resté sur 86 jeux de services remportés successivement.

Plus entreprenant en retour, Nadal a gagné 71% de points après la seconde balle de l’américain. Lors du service, il a été très performant, ne donnant aucune balle de break pendant tout le match. Il est au mieux de sa forme, mais cette appréciation doit se faire sur la durée. Rappelons qu’à Madrid, il avait également fait une prestation impressionnante avant d’être battu par Andy Murray.