Ligue 1 : le PSG se rapproche du titre

gGrace aux trois passes décisives de Pastore, le PSG marche progressivement vers le titre de champion de France consécutif après avoir battu Metz « 3-1 ». Une victoire obtenue notamment grâce des buts marqués par Verratti et Cavani, ce mardi 28 avril lors d’un match en retard de la 32e journée de Ligue 1.

C’est un match de rattrapage qui devait lui donner la possibilité de recentrer les choses et paris a su bien profiter de l’occasion qui lui a été offerte. L’équipe dispose désormais de 71 points devançant ainsi, Lyon de trois points à quatre journées de la fin du championnat. Tout est désormais simple pour le PSG, car s’il gagne ses quatre matchs qui lui restent, contre Nantes, Guingamp, Montpellier et Reims, il sera champion de France.

Ensuite, il pourrait essayer de réaliser un nouveau triplé au niveau national avec la finale de la Coupe de France qui aura lieu le 30 mais face à Auxerre. Ce qui pourrait permettre au club de clôturer sa saison en beauté. Au départ, le PSG pensait rendre unique cette saison, mais cela fut gâché par le Barça de Messi, Neymar et Suarez qui ont montré une fois de plus leur suprématie lors des quarts de finale de la ligue des champion (3-1, 2-0).

Pastore et Verrati se distinguent une fois de plus…

Il faut dire que dans les rangs du PSG, on ne compte pas de trio comme c’est le cas au Barça, mais il dispose tout de même de quelques artistes comme Javier Pastore très enjoué et Marco Verratti un joueur fuoriclasse. Le but de Verrati bien cadré grâce à une passe de Pastoré a permis à Paris de se mettre sur le bon chemin après 25 minutes pendant lesquelles il avait fait ronfler son football.

Cavani brillant dans l’axe

Après avoir retrouvé sa place dans l’axe, l’attaquant qui a pu s’exprimé en l’absence de Zlatan Ibrahimovic qui purgeait son dernier moment de suspension à cause de ses propos injurieux, celui qu’on appelle El Matador a en revanche raté un duel avec le gardien de Metz à la 59e minute. Cela aurait porté un coup fatal au PSG, tandis que le Metz venait de revenir au score six minutes avant grâce à Maiga qui a marqué d’une formidable tête u but grâce à un centré enroulé de Sarr.