Hamilton n’a pas apprécié qu’on lui ait demandé de ralentir pour Rosberg

En terminant 3ème au Grand Prix de Hongrie, Lewis Hamilton est bel et bien l’un des héros de cette compétition. Celui-ci n’a cependant pas apprécié qu’on lui ait demandé de ralentir pour céder le passage à Nico Rosberg au 50ème tour.

Même si Lewis Hamilton et Nico Rosberg sont des équipiers, les deux sont tout de même en rivalité. Les deux luttent en effet pour le titre mondial. C’est pourquoi Hamilton se dit choqué qu’on lui ait demandé de ralentir afin que celui-ci puisse passer. Il n’a pas manqué de le signifier après la course en indiquant que s’il avait obéi, son équipier l’aurait dépassé en fin de course. On note que le pilote n’a aucun regret après avoir pris la décision de poursuivre sa course au même rythme. Il se dit même très content d’avoir pris la bonne décision en ajoutant que ce podium était une bonne revanche sur l’adversité.

Lewis Hamilton a reçu le soutien de Niki Lauda, triple champion du monde et également président de Mercedes-AMG. Celui-ci estime que le pilote a bien fait de ne les avoir pas écoutés et qu’il aurait fait la même chose s’il s’était trouvé à sa place.

On retient que Lewis Hamilton, au volant d’une Mercedes neuve, a su négocier la course et a une fois de plus montré tout son talent. Il était 20ème au départ et a terminé finalement sur le podium.