François Pervis, triple champion du monde de cyclisme sur piste

François Pervis remporte le titre du kilomètre, pour la troisième fois, lors des championats du monde de Saint-Quentin-en-Yvelines. 

 « Tu es l’homme le plus rapide du monde. Tu ne crains personne »

Voici ce que s’est dit le français de 30 ans suite à sa victoire en final, contre le Néo-Zélandais Edward Dawkins dans l’épreuve du keirin, lors des championats du monde de cyclisme sur piste. Après avoir bouclé le parcours en 1 minute 00 sec 207, François Pervis s’inscrit parmis les athlètes les plus rapides du monde, rejoignant ainsi de grands noms du domaine tel que Rousseau et Tournant.

Francois+Pervis+UCI+Track+Cycling+World+Championships+q7KFeiP16JKl

Cette victoire s’ajoute à son précédent record du monde de rapidité en moyenne altitude avec un temps de 56 secondes 303/1000ème. Ces nouveaux records viennent compléter son palmares qui comptabilise désormais : huit médailles d’argent et de bronze et quatres médailles d’or.

 Le soutien du public

Durant la course, le français s’est retrouvé longtemps deuxième derrière Dawkins, comme en demi-finales. François Pervis n’a pas voulu reproduire les mêmes erreurs et a réussi à s’adapter pour gagner l’épreuve.

Il lui a été difficile de ne pas se laisser emporter par un public enthousiaste. L’athlète révèle que la foule le poussait à se donner mais qu’il est important de garder de l’énergie tout au long du kilomètre, se disant « sois fluide, reste concentré sur ton effort et ça passera ». Et au plaisir de toute la France, c’est passé ! Grâce au public qu’il ne voulait pas décevoir, Pervis a réussi a faire de la foule un atout.

 Prochain objectif: Les Jeux Olympique de Rio en 2016

Aprés sa grande déception pour les JO de Londre en 2012 où il n’était pas titulaire mais juste remplacant, l’année 2013 fût pour lui l’année charniére de sa carrière. Aprés de multiples complications médicales, il a su prouver sa détermination et sa volonté de gagner lors de ses derniers exploits. Après avoir raflé les épreuves individuelles du sprint, « sa démonstration de force et surtout sa maîtrise dans le keirin, une épreuve qui figure au programme olympique, n’ont pu que rassurer ses supporteurs venus en nombre au Vélodrome national ». Le revoilà donc en selle, avec désormais pour objectif d’atteindre les Jeux Olympique de Rio de l’année prochaine, et peut etre d’y inscrire encore des records.