Blanc: vient prendre la défense de « Verratti »

lauMarco Verratti jouera bien le vendredi contre Guingamp au cours de la 36e journée de Ligue 1, mais il ne jouera pas contre Montpellier, car suspendu. Mais son coach, Laurent Blanc n’est pas remonté contre son milieu de terrain. Il en a surtout contre les arbitres qui semblent l’avoir ciblé.

Si le PSG sera à l’affiche aux trophées UNFP le 17 mai, avec Laurent Blanc, Javier Pastore, Marquinhos, Zlatan Ibrahimovic et Marco Verratti. Cependant, Marco Verratti a été sanctionné à cause du plus grand nombre de cartons jaunes qu’il a reçu cette saison devançant Pierrick Valdiva du FC Lens, Eric Bauthéac. Et Thiago Motta se rapproche progressivement.

Toutefois, Marco Verratti n’est pas connu pour être plus sournois, immoral et outrageux que son ainé. Et s’il va jouer le vendredi soir contre Guingamp, lors de l’ouverture de la 36e journée de Ligue 1, Verratti fera l’objet d’une suspension lors du déplacement à Montpellier la semaine d’après.

Alors qu’il l’a critiqué de façon publique depuis plusieurs semaines précédentes pour son comportement et sa disposition à trop parler, Laurent Blanc est revenu à de meilleurs sentiments à soutenant son poulain. Celui a pris la place de Carlo Ancelotti reproche d’ailleurs aux arbitres le fait de trop sanctionner Marco Verratti.

Laurent blanc s’en prend aux arbitres…

« Les décisions prises par les arbitres sont prises, on doit les respecter. Verratti ne commet pas d’énormes fautes, mais il bénéficie de plusieurs cartons jaunes, a lancé Laurent Blanc. Mais après il a écopé de plusieurs cartons sans toucher son adversaire, ce petit sera châtié. Ce garçon est visé par les arbitres, il faut le dire. Il commet des fautes, mais on n’en trouve pas beaucoup, car on en commet plus sur lui ».
Mais cette déclaration sera loin de plaire aux arbitres, ce qui ne représente pas vraiment de risque pour l’ex champion de 98.