Bielsa, pourrait rester à l’OM

bieSon contrat arrivant progressivement à sa fin et la qualification de l’OM en Ligue des champions étant incertaine, Marcelo Bielsa ne risque pas de partir comme on le pense. C’est ce que confirme Thomas Goubin qui a écrit un livre sur l’Argentin.

Tous les ingrédients sont réunis pour que Bielsa ne puisse pas prolonger son contrat avec l’Olympique de Marseille la saison prochaine. Thomas Goubin dispose d’informations meilleures que d’autres concernant l’avenir de l’argentin.

En fait, celui-ci a bien analysé le dossier, car il a écrit un ouvrage sur el Loco : Bielsa, El Loco Unchained » paru jeudi aux éditions Hugo Sport. Pour le journaliste, le sud-américain à toutes les chances de continuer sa tumultueuse aventure avec l’OM.

Un engagement basé sur des conditions…

Il l’a d’ailleurs expliqué dans son livre en se basant sur les expériences passées du concerné. « Je crois qu’il va rester. Bien que le bilan, les critiques ne soient pas bonnes. Je pense qu’à l’OM il a tous les éléments qu’il aime comme de beaux équipements et un centre de formation qu’il commence à comprendre.

Il a une connaissance parfaite des ressources de l’OM d’un point de vue infrastructure, il ne va retrouver cela dans d’autres clubs. Je crois plutôt qu’il envisage achever le travail » d’après les écrits de Goubin qui teinte cependant son élocution en expliquant qu’un facteur pourrait amener Marcela Bielsa a choisir un autre chemin sur le marché des transferts.

« En fait, la reconduction est conditionnée par les moyens qui sont donnés au coach. Et ce sera l’enveloppe des transferts. S’il reste, il voudra façonner son équipe à son image. Sa décision sera motivée par les ambitions du club. S’il n’a pas signé sur deux ans, c’était pour observer ou analyser le potentiel afin de donner une suite à sa première année.

Ce fut le cas à Bilbao où il s’était engagé pour une année et avait fini par signer son contrat ». Les supporters de l’OM aiment Bielsa et on espère que l’opinion de Thomas Goubin est bonne. Que le club finisse à la 6e place du podium ou pas, les supporters veulent une chose : chanter la gloire d’un entraineur qui leurs donnent la possibilité d’afficher une identité qui leur est propre.